a girl in the middle of the road a girl in the middle of the road

La plus longue route qu’elle ait jamais empruntée.
Elle s’en est sortie.
Je suis MEÜNE et voici mon histoire.

Ma graine a commencé à germer il y a plus de 3 ans lorsque ma créatrice (oui, c'est une femme) a voulu prendre des mesures contre la « fast fashion ». Après avoir vécu à Paris (« la capitale de la mode ») pendant plus de 5 ans, elle s’agaçait de tous les problèmes que cette industrie cause dans notre monde moderne. Deux faits sur mille sont plus que suffisants pour comprendre la gravité de la situation :

1 - L'industrie de la mode est la deuxième plus grande consommatrice et pollueuse d'eau potable dans le monde après l'agriculture

2 - Plus de 300.000 agriculteurs et travailleurs agricoles en Inde se sont suicidés depuis 1995 lors de la production du coton, notamment en raison de leur incapacité à rembourser les prêts contractés principalement auprès des propriétaires et des banques..

Puis elle s'est dit : "aimer la mode ne signifie pas que nos vêtements doivent se fabriquer au détriment des gens ou de notre planète, quelque chose doit changer ... MAINTENANT".

C'était un long chemin, semé d’embuches. En avant, en arrière et en avant, plus de fois que je ne peux en compter. Elle est montée à bord d'un navire sans savoir le naviguer et dans un voyage sans destination finale. Elle a dû trouver les réponses par elle-même le long du chemin, pour finalement me rejoindre : un projet dont l'existence et la création ne reposent que sur la volonté de montrer aux autres que nous pouvons être et faire mieux pour les hommes et notre planète.

La révolution de la mode est déjà en marche, et elle est à ses côtés.

#who made my clothes

Elle l'a compris, et pour cela, elle a décidé de créer des pièces authentiques, écologiques et éthiques à base de denim. Le coton provient directement des agriculteurs, est biologique, certifié équitable et respectueux de l'environnement. Ces belles créations sont fabriquées à la demande dans des petits ateliers familiaux en France, en cycle court. Nous aidons également les communautés autochtones des Andes en Amérique latine, qui ont une exquise tradition culturelle de tissage, aujourd'hui menacée de disparition.

Ils tissent à la main des tissus en laine teints naturellement issus de familles qui ont des troupeaux d'alpagas en liberté depuis plus de 4 générations dans les hautes Andes. Cette laine, certifiée responsable et sans cruauté animale, une fois tissée et tricotée vient se fusionner avec les pièces en jean pour donner vie à des créations uniques.

woman weaving woman weaving

Nous nous occupons de tout et nous sommes impatients de vous montrer notre travail très rapidement ! Allez découvrir tous les détails de l'histoire de ma créatrice ici. Que je suis en train de regarder à l'instant, pendant qu'elle se demande ... "Vais-je y arriver ?"

Je sais qu'elle ira au bout, c'est une femme.